Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Feb

les heures interminables

Publié par Raphaële


Rails.jpg

Je déposerais bien mes bagages là.

Oui, mais là ce sont mes pieds. Là. Justement là.

Il faut quand même bien que je les dépose quelque part, non ?

Sans aucun doute mais n’y a-t-il pas d’autres endroits pour ça ? Là, par exemple.

Il n’y a la place que pour ma mallette violette.

C’est déjà pas mal.

Ce n’est pas suffisant. Je pourrais en poser quelques uns sur tes genoux.

Ben voyons.

Ça urge. J’ai peur de tout lâcher.

Comme ça, ils seraient posés.

Mais tu ne comprends donc rien. Si je lâche, je lâche, c’est affreux.

Affreux comme beau ?

Non, comme affreux.

Oui, mais j’ai des problèmes de rotules depuis quelques temps et puis j’ai des rhumatismes et des courbatures et deux trois tendinites.

Ah.

N’y a-t-il vraiment aucun autre endroit ?

Non, tu vois bien. C’est si petit ici. Si étroit.

Et au placard ?

Il est plein.

Et tous les gens assis tout autour, n’auraient-ils pas des genoux en meilleur état que les miens ?

Il y a untel, c’est à lui que j’avais pensé dans un premier temps mais c’est tout à fait hors de question que je dépose mes valises sur lui. Elles ne sont pas de la bonne couleur. Impossible, tout à fait impossible de déposer mes valises sur lui.

Et si tu en déposais une, juste une devant chacun ?

Je serais complètement éparpillée.

Il y aurait peut-être du bon à faire moins bloc. Je dis ça mais je pourrais le dire autrement ou ne pas le dire ou dire le contraire.

Surtout pas. Je vois où tu veux en venir. J’aurais trop peur de devenir une femme ricoré. Je te parlerais pendant des heures interminables. Je te parlerais chiffon, arc-boutages et verres cassés, je te parlerais de comment mon chat est bien capable d’ouvrir une porte derrière ton dos et quelle délicieuse omelette « mets-y tout » j’ai fait hier soir avec moult détails et encore quels Dvd j’ai regardé dimanche après midi et quelle maladie mon dernier m’a fait et dans quel état ça m’a mis et comment il est agréable de promener le chien lorsqu’il fait beau et que mes poubelles sont pleines et si t’as vu la saison 6 de la série trucmuche et...

Effectivement, il vaut mieux que tu n’éparpilles pas. Si tes mallettes ne peuvent être déposées en nul endroit et sur nul genou et bien, garde-les. On en est tous là. Tous ceux qui ont des mallettes, je veux dire tous ceux qui ont des mallettes du genre des tiennes les gardent avec eux. D’ailleurs, je trouve que ces mallettes te vont bien. Je te trouve spécialement belle avec ces mallettes.

Disons que c’est un compliment. Disons que je vais faire comme tu dis...  Disons que je ne vais pas en pleurer.



Commenter cet article

Archives

À propos