Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Mar

les abats jours à coudre

Publié par Raph à ailes

croquis-bar.jpg
(dessin Grégory Duroy)


J'ai pas les yeux en face des trous même si parfois, même si, Oh year, même si j'ai mis tous mes œufs dans le même panier, tous mes cheveux du même côté, tous mes pieds sur l’tabouret. Je dépenaille les deux mains en arrondis sur le ballon de mon verre ballon. Je t'indispose le piano fermé et je mèche de côté pour cacher mon crâne chauve. Je te zyeute bleu aussi à travers la vitre et je sirote désamusé et je sirote désamouré. Note encore ma cocotte, note-le que je hoche, néanmoins je dodeline, j'ondule l'épaule droite légèrement et je mate la pin up blonde et je mate la pin up brune. Le cul calé sur le tabouret du piano équeuté et les abats jours pourquoi pas. Ça te f'rait marrer que j'me colle au plafond les deux yeux dans l'profil ? Ça te f'rait marrer si j'battais la mesure du pied gauche pendant que tu fricotes les machines à, les machines à ? Pour l'heure, j'me marre pas tant que mais je m'en rhum arrange. J'me marre à reculons dans l'blues des machines à coudre, j'en découds par dessus dessous le voile léger lourd du rouge au plafond. Alors, ne viens pas m'en raconter avec ton vendredi soir à deux sous coincé au bord du piano coincé.

 

Patron, un autre s'il vous plait ! Je ne vais pas m'en laisser conter par le blues des abats jours à coudre. Pouvez toujours courir le plafond. Je m'en rhum arrange toujours et je dodeline encore et bien que. Je trémousse presque. Il ne me fait pas peur ton p'tit regard pointu et pas peur tes yeux en gant de toilette. Continu ma belle, je déstabilise pas et je dirais même que me voilà parti, me voilà en train de rouler le pied de mon verre entre les doigts. J'à peu près swingue de l'intérieur, pourrait-on dire, alors continu avec ton regard pointu. J'ai ta bobine qui me singe l'air et le blues est moins triste.

 

Alors vas-y ! Mate, regarde zyeute avec ton regard à chat, j'suis quasi prêt à t'épingler dans l'cadre des pin up révolues sur le mur au fond du baratin.
 
Commenter cet article

Archives

À propos